Apport personnel : tout sur le prêt immobilier

apport personnel

Pour financer un achat immobilier, le prêt immobilier est la solution la plus courante et la plus efficace. Cependant, avant de vous rendre chez votre banquier, vous devrez choisir d’engager un apport personnel ou d’emprunter sans apport. Quels en sont les avantages et comment procéder ? Nous vous dévoilons l’essentiel sur le sujet.

Apport personnel : les avantages pour emprunter

L’apport personnel est la somme que vous pouvez fournir grâce à votre propre capital. Dans la majorité des cas, il est intéressant de payer une partie de votre achat à l’aide de votre apport.
En effet, un apport immobilier personnel est un bel argument pour obtenir un prêt puisqu’il rassurera votre banque quant à votre capacité de paiement. De plus, le montant de votre emprunt sera moins conséquent, ce qui permettra de moins vous endetter.

Cela facilitera ainsi les négociations avec votre banquier et l’obtention de votre prêt. Vous aurez de cette manière plus de chances de profiter de clauses et de conditions avantageuses.

Apport personnel : quel montant ?

Lorsque vous ferez votre demande de prêt immobilier, il vous sera demandé de préciser votre apport immobilier. Il varie généralement entre 10 et 50% du montant total de la transaction. C’est généralement à partir d’un apport personnel de 20% que vous pourrez espérer obtenir une diminution significative de votre taux d’intérêt.

Cependant, il ne s’agit pas d’une condition obligatoire pour obtenir un prêt. Nous vous conseillons de prendre le temps de calculer le montant qui vous conviendra. En effet, il n’est pas recommandé de dépenser toutes ses économies dans un apport immobilier. Veillez à conserver de quoi faire face aux imprévus afin d’assurer le paiement de vos mensualités à venir.

Emprunter sans apport pour un achat immobilier

Qu’il s’agisse d’acheter votre nouvelle maison de campagne ou votre première propriété, votre capital sera un argument de choix pour obtenir un prêt. La majorité des organismes d’emprunt demandent de fournir un apport immobilier. Cependant, il reste possible d’acheter sans apport dans certains cas.

Ce crédit immobilier couvrira donc à la fois le prix d’achat du bien, et les frais annexes. Ces derniers, de l’ordre de 10 à 15% du prix, sont généralement couverts par l’apport personnel de l’acheteur. C’est ainsi ce qui lui donne son nom de « prêt à 110% ». L’acheteur n’aura alors que les frais de notaire à payer de sa poche.

Obtenir un crédit immobilier sans apport

Bien que le prêt sans apport soit moins courant, les banques proposent donc l’option du crédit immobilier sans apport. Il faudra alors trouver les bons arguments pour convaincre votre banque.

Tout d’abord, vous devrez justifier du fait que vous ne pouvez pas fournir d’apport personnel. Jeunes actifs, divorce récent, problèmes de santé… Quelle que soit votre justification, l’essentiel sera de prouver que vous serez à même de gérer un prêt et d’en payer les échéances. Mettez donc en avant vos placements financiers, votre situation professionnelle et la bonne tenue de vos comptes. Un bon dossier prometteur sur le long terme rassurera votre banquier et vous aidera à obtenir un taux satisfaisant. Pour vous aider, vous pouvez également faire appel à un courtier immobilier afin de mettre toutes les chances de votre côté.