Rentabilité locative : définition et conseils pour investir

rentabilite locative

Lorsqu’il s’agit d’investissement immobilier, c’est souvent la question de la rentabilité locative qui anime toutes les discussions. Celle-ci est en effet un élément essentiel dans l’établissement des objectifs de tout investisseur. Cependant, il ne s’agit pas de miser uniquement sur une forte rentabilité à court terme, il s’agit d’un travail sur le long terme. De nombreux facteurs entrent en jeu lorsqu’on décide d’acheter un appartement ou une maison pour investir. Voici quelques éléments pour mieux comprendre le rendement locatif et la rentabilité.

Rentabilité locative : définition et calcul

Située généralement entre 3 et 7 %, la rentabilité locative permet de mesurer la performance de votre investissement. Entre les objectifs et les résultats, un placement immobilier peut ainsi s’avérer plus ou moins rentable.

Le calcul du rendement locatif détermine les revenus apportés par le logement en question. La rentabilité brute est ainsi calculée de la manière suivante :

(Montant du loyer sur 12 mois / Prix d’achat) x 100

Rentabilité locative nette : performance d’un investissement

Le calcul de la rentabilité locative nette, quant à elle, est a calculée de la manière suivante :

((Montant du loyer sur 12 mois – taxe foncière – toutes charges locatives et de gestion) / Prix d’achat) x 100

Ainsi, ce dernier calcul plus précis, inclut toutes les dépenses effectuées après achat. Le remboursement des prêts, taxes, charges de copropriété, frais de gestion, assurances et entretien… Tout doit donc être pris en compte afin d’obtenir le résultat le plus précis possible. De cette manière, le c’est le taux de rentabilité net qu’il est préférable d’analyser pour déterminer la performance d’un investissement.

Comment assurer un bon rendement locatif ?

En vous plongeant dans le calcul du rendement immobilier locatif d’un bien, vous verrez que ce taux est lié à quatre grands facteurs :

  • Prix d’acquisition du bien (comprenant les frais de notaire et taxes)
  • Montant des loyers
  • Remboursements de prêts
  • Frais annexes (gestion, entretien et taxes)

Ainsi, afin d’assurer une bonne rentabilité locative, nous vous conseillons de bien préparer votre investissement immobilier en amont. En effet, vous pouvez par exemple essayer de négocier le prix d’achat du bien. De la même façon, il est conseillé de faire jouer la concurrence afin de négocier les taux d’intérêts de vos emprunts.

Veillez également à demander des garanties et justificatifs à vos locataires afin de vous assurer du paiement du loyer. D’autre part, il peut être très intéressant de miser sur un bien et des matériaux de qualité, qui ne nécessitent pas un entretien coûteux à long terme.

Rentabilité locative : louer un bien au meilleur prix

La qualité du bien à louer est également importante lorsqu’il s’agit de déterminer le montant du loyer. En effet, proposer des matériaux et des prestations qualitatives, dans un bon secteur vous permettra de louer plus facilement. Pour séduire les futurs locataires, misez sur la sécurité, les prestations, et la proximité des commodités. La taille de votre bien et le secteur restent par ailleurs les deux critères principaux pour toute recherche.

Ainsi, n’hésitez pas à étudier la demande et le profil des locataires du secteur. Cela vous permettra de les toucher plus facilement pour remplir vos objectifs et assurer votre rentabilité locative. A savoir, louer rapidement, à un prix qui vous conviendra et réduire les périodes durant lesquelles le logement sera vide.